Comment la thérapie brève m’a sauvé la vie !

 
Cet article va être simple et compliqué à écrire, mais il est très important pour moi ! C’est LE moment !
Simple parce qu’il s’agit d’accoucher sur papier ce qui fait partie aujourd’hui de ma re-naissance choisie.
Compliqué parce que ce renouveau est dans sa toute prime jeunesse et que, comme tous les enfants, il est autant impulsif qu’en apprenti sage !
 
Non en terme « d’être compétente » dans ma nouvelle voie, mais bien de m’autoriser à être MOI dans ce que j’ai de meilleur et cela en full time et sans autre limite que celle que JE choisis !
 
Comme toi certainement, mon cheminement a démarré par une crise. Entend par « crise » un arrêt forcé entre 2 étapes charnières, une rupture d’équilibre nécessaire pour changer d’axe, faire le point, prendre de nouvelles décisions et retrouver/recréer l’homéostasie : l’équilibre intérieur. 
 
Nous traversons ces crises tout au long de notre vie : l’enfance, l’adolescence, la sortie du nid, les études, le ou les jobs, la rencontre, la parentalité …
 
Celle-ci n’était cependant pas pareille aux autres, je l’ai su, je l’ai senti, c’était LA CRISE de ma vie.
J’ai cumulé la quarantaine, le décès de mes parents et un trop plein ou plutôt trop vide et une perte quasi totale de repères.
 
Je ne savais tout simplement plus qui j’étais et rien n’est plus stressant que cela. QUI SUIS-JE ??
A chaque essai de compréhension de ma personnalité, la tonne d’expériences me revenait en mémoire et au plus je tentais de ranger, de trier, d’ordonner, de hiérarchiser, au moins j’y arrivais.
J’étais tout cela et pourtant, cette impression de vide m’opprimait. Je passais à côté de moi, étourdie et aveuglée par les mouvements rapides de ma vie, les changements fréquents, les fuites !
Voilà, je n’avais qu’une seule certitude … je fuyais ma vérité, j’en avais PEUR. Une peur animale, instinctive, avec la sensation de mort imminente… et peu à peu la perte d’espoir.
 
Un choix important devait se prendre. Je devais aller au bout, quoi qu’il m’en coûte …. et je peux confirmer en cet instant, qu’il m’en a coûté plus que jamais !
Je connais le prix à payer du dessapage sans concession.
Je ne savais absolument pas par où commencer ce périple moral ressenti comme vital !
 

Ce que je savais par contre :

  • Je me mentais ou plutôt je ne « voulais pas voir », aveuglée par le mouvement.
  • J’étouffais mon vrai MOI sous les multiples personnages construits par sur-adaptation.
  • J’étais remplie de peurs, de croyances qui n’étaient pas les miennes mais que j’avais acceptées.
  • Le combat intérieur était quotidien avec des symptômes qui ne trompent pas : crises d’angoisse, insomnie et migraines (combat entre les 2 hémisphères)
  • L’imposteur dominait et j’étais seule responsable de tout ce que j’avais entamé et interrompu.
  • Je subissais mes émotions avec des bouffées de colères et de tristesses.
  • Mes pertes d’espoir et mes fuites en avant étaient devenues mon mode de fonctionnement.
  • La confiance en moi était au point zéro, je n’évoque même pas l’estime ..
  • Les cycles « up and down » s’accéléraient.
  • Je me relançais avec un enthousiasme compensant mon incapacité d’y croire vraiment. Toujours en sur-régime.
 

Ce que je ne voyais pas …

C’était la dureté envers moi-même, mon exigence, le non-respect de mes rythmes et une culpabilité qui devenait très lourde à porter.
J’étais devenue mon JUGE intransigeant, mon BOURREAU sans scrupules et ma VICTIME sans défenses ! 
Je n’aurais souhaité à personne le traitement que j’osais m’infliger, même pas à mon pire ennemi !
 
La résilience m’a sauvée ! L’instinct aussi et mon puits sans fond d’un Amour inutilisé … ou mal utilisé.
 

Ma ré-invention fut totale !

Personnelle et professionnelle parce que oui, peut-être comme toi, séparer mon job de ma vie n’était pas vraiment concevable.
Mais, à force de rêver de créer ma propre activité, j’en avais perdu le bon sens et gagner ma vie était devenu un projet de plus en plus inaccessible, une chimère.
Un signe qui ne trompe pas : j’étais incapable de fixer un seul objectif ni finalement d’avoir une vision à plus de quelques mois.. 
C’était un magma uniforme qu’il me fallait refroidir pour retrouver un sol stable sur lequel avancer. Retrouver du sens ET la direction !
 
J’ai pris la merveilleuse décision de choisir un premier guide. J’ai dû me faire doublement violence car il fallait me relancer dans une formation alors que notre situation financière commençait à nous tirer sérieusement la tronche. De ce premier mouvement concret, j’ai rencontré mes messagers, un à un. Certains étaient vraiment là pour moi. Peu importe les croyances, mon MOMENT approchait et j’ai juste lâché les mains pour me rendre là où ma PLACE m’attendait. J’ai fermé les écoutilles sur tout autre projet, tout autre chant de sirènes pour n’écouter que ce qui vibrait. Les tentations sont grandes, les raccourcis se présentent comme autant de sollicitations séduisantes.
 
J’ai tenu, utilisant comme garde-fou mon expérience et le soutien de celle qui m’a accompagnée dans ce travail et qui m’accompagne toujours d’ailleurs ! J’ai négocié avec mon démon et l’ai grugé tellement de fois durant ce voyage que je ne les compte plus. 
 
Cette citation est devenue mon mantra :
 
la folie c’est de faire la même chose et de s’attendre à des résultats différents. A Einstein
 
Je savais que les solutions étaient en moi, mais les problèmes aussi.
A chaque choix, chaque décision, je me posais pour savoir si j’avais déjà tenté cette voie et je décidais, en conscience, de ne pas la reprendre ou de la négocier différemment.
J’ai travaillé sur mes valeurs, mes envies et surtout mes peurs. 
 
Aborder une peur de face est quasiment impossible et pourtant, c’est LA qu’est le chemin, c’est par là qu’il faut se rendre.
 
J’ai eu alors, après avoir éliminé ou postposé plein de pistes, déterminé que ce qui m’attirait le plus était ce que j’avais fui 20 ans plus tôt : la psycho et qui n’avait jamais quitté ma vie.
Tout ce que j’avais entamé comme activités, même si elles s’éloignaient à priori de la psycho, en étaient saupoudrées par ma manière de l’aborder. Même dans la vente directe que j’ai faite pendant 8 ans, je faisais de l’humain côté psy… J’ai tourné autour comme un chat guette la souris qu’il finit par ne pas manger.
 
J’étais faite pour cela, l’humain. Je SUIS cela. C’est ma manière naturelle d’être, au plus profond de mon âme et de mon coeur. C’est mon talent, celui que je dois honorer.
 

MAIS MAIS MAIS …. n’avais-je pas déjà essayé ?

SI mais pas par le bon canal ! La psy « classique » qui m’avait été enseignée était un travail de prescripteur d’ordonnances pour taire les symptômes.
Le pro est derrière son bureau et SAIT ce qui fait souffrir son patient et son job est de diagnostiquer.. quelle responsabilité unilatérale !
 
Moi, ce que j’aime, c’est le lien, c’est la découverte et l’éveil… C’est le coeur qui s’ouvre lorsque la prise de conscience se produit, c’est la re-naissance et la re-connaissance, c’est l’alliance et la décision commune d’aller chasser les ombres à deux. Lorsque je vois le canal de la tête au coeur s’ouvrir chez l’autre, je suis comme la sage-femme qui assiste la naissance. Je suis emplie d’une telle émotion qui me prévient que LE MOMENT est là, que la peur n’existe plus et que ce qui reste … est tout simplement une immense vague d’Amour et de bonheur puissant. On touche du doigt, à cet instant, la magie de l’éternité … pour un instant seulement !
 
Je n’ai plus de peurs parce que j’ai fait ce trajet pour moi et que je l’ai vécu concrètement de l’intérieur. Ce qui se passe s’appelle toute simplement la LIBERATION
Je suis une libératrice de tuyau 😉 
 

Comment la magie opère-t-elle ?

Par le double mouvement, comme une danse gémellaire, entre toi et moi, le temps qu’il sera nécessaire pour dépasser tes blocages et faire peau neuve.
Je t’offre mon écoute concentrée et l’accueil inconditionnel chargés de ces 2 principes absolus : tu portes ta propre réussite et tu en es (plus que) capable.
Tu as fait le maximum jusqu’à aujourd’hui et la démarche que tu entames est la seule preuve de ton courage et ta volonté d’une vie plus juste pour toi !
Tu vas pouvoir t’exprimer et quelles que soient les paroles dites ou les silences vécus, tu seras reconnu dans toute ta vérité, entité, identité et c’est TON lieu, TON moment. Concentration totale sur toi, le temps qu’il sera nécessaire pour rompre les barrages et libérer l’accès à tes potentiels purs qui sont juste derrière le miroir.
Tu le ressens, tu les ressens mais faut déblayer, taire le mental et accepter d’entendre TOUT ce que ton MOI profond a envie et besoin de te dire enfin.
Je t’accompagne pour que tu puisses l’accueillir sans crainte ni danger.
 

Pourquoi moi, pourquoi maintenant ?

Sont les 2 questions que je te poserai avant toute décision d’accompagnement. Ces 2 questions sont importantes pour moi, pour toi et pour nous !
  • « Pourquoi moi » (pourquoi m’avoir choisie ?) Va me parler de toi, de tes croyances, de tes peurs, de tes freins, de tes attentes mais surtout de tes ressentis.
Tu as forcément lu ce que j’ai écrit et ce qui n’est pas écrit aussi.
J’ai construit la moitié d’un pont avec mes mots et tu construis ta part pour me rejoindre. Ce n’est pas du hasard, tu te fais confiance.
 
  • « Pourquoi maintenant » : te permet de te confirmer que c’est TON moment, le vrai… Celui qu’il te fallait chopper sans attendre pour ne pas laisser la porte se refermer.
Oui, tout est possible et nous pouvons TOUT faire si nous le décidons, mais pas TOUT le temps ! Il y a des moments où nous ne sommes pas prêts.
 

Pourquoi cela marcherait avec moi si tu as l’impression d’avoir déjà « TOUT » essayé ?

Parce que je sais ce que tu vis pour l’avoir « subi » et avoir compris ce qui bloquait dans la plupart des approches qui n’utilisent trop souvent que le « mental » ou l’analytique.
Parce que j’ai construit mon accompagnement sur le vécu et sur un ensemble d’étapes traversées avec le double mouvement permanent du ressenti et de la compréhension intellectuelle du processus aussi, décortiqué minutieusement.
J’ai étudié les mécanismes particuliers du fonctionnement de ces hyper-humains que sont les zèbres et les multipotentiels, pour me comprendre, le comprendre (mon zèbre de mari) et me « débloquer ».
Parce qu’enfin, j’ose utiliser mes émotions et mon hyper sensibilité pour connecter celles de l’autre et l’autoriser à lâcher sans se perdre ou avoir l’impression de mourir.
Parce que tu as besoin d’être reconnu tel que tu es vraiment. Cela t’ouvrira de manière absolue la possibilité de TE reconnaître aussi.
 

Miroir ô mon miroir

Les inconscients se parlent et ils ne mentent pas. Mon oeil/coeur en ce jour est aiguisé et je repère, dans ce que tu crois dire, ce qui ne l’est pas. 
Ces petits mots qui trahissent ce qui, malgré toi, est présent mais qui ne se laisse pas entendre audiblement. C’est parce que cela ne t’est pas/plus accessible pour diverses raisons (de protection bien souvent) et que cela te fait souffrir. Le miroir que je te tends, te permettra de lire cela, de le reconnaître en toi de lui laisser une place et ainsi te libérer pour avancer sereinement.
 
Ce que je refuse de voir en moi me revient de l’extérieur comme un destin. Jung
 
Tant que ces parties de toi ne seront pas reconnues, elles viendront saper ce qui fait progresser.
Parce que oui, nous sommes des êtres complexes et ambivalents et nos plus grandes forces et potentiels sont aussi nos plus grandes faiblesses.
Nous avons l’immense chance, en tant que multipotentiels, d’avoir beaucoup de cordes à notre arc mais il est important de bien se connaître pour apprendre à doser ce qui est souvent qualifié de  « trop ». L’intensité, dans tout ce que nous faisons, ressentons peut-être choisie et non plus subie !
 
Ce n’est pas le chemin le plus fréquenté sur lequel tu t’engages et c’est justement pour cela que c’est le bon car c’est le tien.
 
Au bout, il y a TA PLACE dans ce monde !
 
Si tu es prêt,
Si c’est le moment pour toi,
Si tu désires te réaliser comme tu es,
Si tu es courageux et volontaire,
Si tu estimes qu’il est temps,
Si ta quête est juste,
Je suis là, je t’attends.
 
 
Tu m’as lue jusqu’au bout, merci !
Désires-tu maintenant me voir & m’entendre ?
 
 
 
 
 
 
Multipotentiellement et avec passion, Lara !
Si tu as des interrogations, questions, l’espace est à toi.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
By |2018-03-29T18:53:11+00:00mars 29th, 2018|Uncategorized|0 Comments

About the Author:

Multipotentiologue, psy, thérapeute en thérapie brève, d’obédience humaniste et qui vit avec un zèbre ! Ce qui m'anime : ressentir, comprendre, connecter, exprimer, lier et créer du sens !

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.