“16 novembre 2019, à Wuhan, dans la province de Hubei, démarrage d’une crise planétaire créant un chaos mondial.De quelques cas isolés, la pandémie s’est étendue au monde entier,causant plus de 1,76 million de morts et obligeant la quasi-totalité des pays à se confiner. “

A y est, nous y sommes ! 

L’homme est en danger. Il va falloir revoir toute sa copie et, bouleversé dans son propre “rêve”, l’Homme doit se réveiller maintenant ! Un scénario de film catastrophe dans le réel de nos vies. Un tsunami mondial comme une porte de transition entre un “avant” et un “après covid”. Il ne s’agit plus d’une alerte de “danger éventuel” ou lointain, nous sommes confrontés, tous, à une nouvelle ère et tous à un bouleversement commun. 

Plus personne ne peut se cacher les yeux en se disant “ouf, c’est chez le voisin” …

 

Qu’en faire et comment réagir ?

2021, la vie nous remet la mort sur la table de manière tangible et universelle ET chacun, individuellement, se rend compte à quel point, tant nous sommes tous dans le même bateau, tant nous sommes tous seuls à vivre notre traversée !

Pourquoi je te parle de crise sanitaire en cette fin du mois d’août, y a plus joyeux comme rentrée non ? 

Et bien pour t’aider, je l’espère, à prendre un sacré coup de recul, un changement d’angle par rapport à ce que tu traverses peut-être personnellement et te proposer une autre lecture, et surtout un autre chemin, particulièrement adapté à ta Haute Sensibilité .. Puisque, si tu es arrivée sur ce texte, ce  n’est pas dû au seul hasard.

J’espère t’amener à toucher à quel point ce qui arrive à l’extérieur peut-être perçu comme un drame OU d’en profiter de le percevoir comme L’OPPORTUNITÉ MAGNIFIQUE de te bouger les fesses pour en sortir différent-e, grandi-e et décidé-e !

On ne fait pas l’expérience de la réalité, on fait l’expérience de nos sentiments au sein de cette réalité. C’est le sentiment que l’on tire du contact avec le réel qui devient notre réalité (F.Lopvet “Mon autre vie”)

Qu’est-ce que la crise sanitaire à avoir avec MA crise à moi ?

L’une est à l’extérieur, l’autre à l’intérieur .. et lorsqu’on comprend qu’on n’a AUCUN pouvoir sur l’extérieur (le monde, les pandémies, l’autre, la météo, les impôts ….), on peut commencer à vraiment reprendre le gouvernail de notre propre embarcation et sortir du fantasme !

Ces 2 crises sont comme un même mouvement et c’est dans le chaos ressenti que l’on peut ouvrir de nouvelles portes. L’opportunité est là et vois à quel point les “héros”, “les résistants”, “les leaders” (et tant d’autres moins connus) le sont devenus PARCE QU’ILS ont TOUS traversé une méga crise, dans laquelle ils ne voyaient rien non plus (comme nous aujourd’hui), mais dont ils ont “profité” pour exister à leur manière. Ils ne faisaient pas semblant ! Ils ne connaissaient pas NON PLUS le résultat de leurs choix… 

Les bonnes questions à se poser en ce jour, face à un chaos extérieur visible comme un appel à choisir de VIVRE enfin plutôt que de “faire semblant” ou juste de “survivre” sont :

  • Quel est mon rêve ?
  • Quelle personne ai-je envie d’être, d’incarner ?
  • Combien de temps vais-je attendre pour oser me réveiller et me révéler à moi-même ?
  • Qu’ai-je envie de vibrer et de créer ?
  • Qu’ai-je envie de transmettre à mes enfants ?
  • Combien de temps encore vais-je attendre pour exister pour de vrai ???
  • Quand vais-je me reconnaître moi-même et donner de la valeur à qui je suis ?
  • Quand vais-je enfin PRENDRE ma place ?

Et, à cette question, tellement typique d’un état de crise personnel chez tous les êtres Hautement Sensibles rencontrés … (à commencer par moi et j’y réponds concrètement en fin de message) : 

Qui suis-je pour oser exprimer tout mon/mes potentiels, mes idées, mes projets, ma singularité  ?

Je me suis répondu et te réponds : 

Qui es-tu pour ne pas oser ? !

Quand se dire que, malgré tous nos essais colossaux et notre super connaissance sur l’être Humain, qu’on est à côté de sa plaque de pas grand-chose certes … mais qu’on n’y est pas ?

Si ce n’est pas maintenant, ce sera quand ???

Sortir de l’inertie parfois si longue

L’état de “crise” (identitaire/individuelle) que j’évoque parle d’une sensation d’échec, profonde, dans l’un, plusieurs, ou tous les domaines de ta vie avec, de l’autre côté pourtant la certitude d’avoir fait énormément d’efforts pour en sortir, sans résultats pérennes ni autovalidés !

Pas que tout soit échec, évidemment et, à tête reposée tu peux le dire, mais que la SENSATION générale dominant ta vie est celle d’avoir une “belle VDM” par tant de frustrations et bloqué-e par tes peurs : de l’échec, du regard de l’autre, d’être rejeté, d’être incompris, d’être enfermé, d’être jugé, de ne pas être à ta place, de re-vivre quelque chose, de ne pas savoir qui tu es, d’être submergé par tes émotions et ton impuissance (j’en passe et des meilleures…). Comme si tu marchais derrière un masque qui t’étouffe et peut t’épuiser.

ça plombe non ?

Good news :

Cet état de “guerre interne” EST réversible, à partir du moment où l’on s’accorde bien que LE problème vient bien de nous !!! (si si)

Je sais qu’à ce stade, cela peut faire grincer et pourtant, si tu ne concèdes pas faire partie de TON problème, tu ne peux absolument pas faire partie de TA solution.

 

Qu’est-ce qui ne fonctionne pas chez/pour toi du coup, te demandes-tu ?

Je te dirais, pour faire simple, que tu es victime de ta propre puissance “sur-normée”, par excès d’Amour et d’hyper perception/sensibilité … (hyperadaptation à la norme). Il n’est aucunement question de normalité ici, mais bien de norme.

Tu es victime de tes propres ressources très mal comprises (par toi d’abord) et tu es surtout victime de ton propre mode de fonctionnement par IGNORANCE. Par effet conséquent, tu te sentiras mal compris-e par les autres, pas entendu-e, pas reconnu-e… (ça te parle ?)

Comme j’aime à le dire, tu n’es pas “A-normale”, mais “Hors-norme”.

L’ignorance veut juste dire qu’en tant qu’être Hautement Sensible et perpétuel questionneur existentiel +++(oui, ça va de pair et ça peut agacer les autres), tu as grandi dans la méconnaissance de tes propres capacités que revêt cette sensibilité. (celle qui te plombe pourtant les ailes en ce jour.)

Je reviens sur le mot clé de VICTIME ignorante pour bien comprendre que, cela ne dépend pas de ta volonté consciente (ni de ton courage), mais agit, pour le moment, comme un 2ème centre de commande interne que tu ne vois pas. Il agit en sous-marin. Tu le sais peut-être déjà, intellectuellement, mais les solutions à ta guerre ne se déferont pas par le canal classique (ton mental). Ce sont des automatismes (donc inconscients). 

La connaissance est une rumeur tant que le corps ne l’incarne pas (série Oa)

Rien n’est à “enlever”, tout est à dé-couvrir, “remonter en surface”, à la CONSCIENCE pour être naturellement évacué, et transformé, comme un bon gros reset.

Tout ce qui est ressenti et vécu réellement, si tu es en misère/difficulté/crise, ne sera que la partie visible de l’iceberg, les conséquences et c’est à elle qu’il faut arrêter de s’attaquer de front. 

Ces conséquences, tu l’as compris, sont les symptômes; c’est-à-dire des petits bonshommes tout rouges qui sont juste en train de crier pour te montrer la porte par où descendre et que toi tu essayes de fuir ou d’éliminer à coup de méditation 😉 (ok, ils font peur, mais c’est pas leur faute s’ils sont tout moches ..)

Ces essais répétés pour éliminer ou fuir ces “alerteurs” font qu’on s’essouffle et c’est pour cette raison là que le cercle vicieux de l’échec se met en place ! On s’essouffle… pour rien (puisqu’on n’écoute pas leur message codé) et on y croit de moins en moins. Cela s’appelle un “schéma répétitif”. C’est une vraie belle première étape de l’identifier, c’en est une autre de l’arrêter pour faire place à quelque chose de beaucoup plus sain et fluide pour soi.

Donc, pour faire simple : tous les outils : psychothérapie (traditionnelle), tranquillisants, sports, conseils, méthode Coué, incantations (même chamaniques), hypnose, loi d’attraction, ne feront qu’effleurer la surface et souffler la grosse flamme, mais la braise du fond reprendra au prochain coup de grisou; te brûlant les fesses puisque tu auras baissé la garde.

Tous ces outils sont bons, mais seulement APRES avoir libéré quelque chose de bien plus profond, et cela, au travers de la bonne grille de lecture de TON fonctionnement hautement Sensible. Si tu as déjà pratiqué 10 000 trucs et que tu sens que quelque chose revient sans cesse, tu comprendras ce dont je parle.

 

Voilà où passe TOUTE ton énergie vitale

Dans ce combat d’étages entre toi (conscient) et toi (inconscient). Tu es devenu ton bourreau et ta victime. Si tu te sens décalé avec le monde, sache que tu l’es en toi et avec toi d’abord.

On ne voit (sélectionne) à l’extérieur QUE ce que nous avons à l’intérieur.

Tu es en guerre et en dialogue de sourds à l’intérieur (Le monde n’y peut rien). Je te le répète, pour que tu ressentes bien le défi qui se présente à toi : tu es ton propre problème. Cela peut te faire peur, mais change de perspective 2 minutes; si tu comprends que c’est toi qui le crées, tu peux VRAIMENT, le défaire. La bonne nouvelle c’est qu’il ne dépend de la volonté ou du pouvoir de personne d’autre ! (c’est ça la liberté)

Je te donne quelques exemples hyper classiques de comportement de fuite pour que cela fasse plus de sens pour toi. 

  • “L’autre est mon problème” Je vais quitter mon compagnon parce qu’il est manipulateur (le terme à la mode est “pervers narcissique”). Je veux sortir de ses pattes et ça ira mieux avec le suivant …(= fantasme)
  • “Je n’aime pas ma famille” Je peux dire que je suis équilibrée en couple. Mari cool, enfants ça va. Tout va bien depuis que j’ai mis 1000 km avec mes parents avec qui je ne parle plus. C’est une vieille histoire, mais, tant que je ne les vois pas, ça va. (= fantasme !!)
  • “Ca ira mieux demain …” La course en avant. Aujourd’hui, je suis dans la merde. Ca ne va pas au boulot, mon patron me demande trop de travail (que je fais), mes collègues m’épuisent, MAIS ça ira mieux demain parce que je vais changer de boulot. Adieu tous ces imbéciles, mon problème sera résolu. (= fantasme)

(les acteurs ne sont pas “fictifs”… Ce sont tous des personnes bien réelles et des cas bien typiques accompagnés en thérapie brève et aujourd’hui, au travers du programme Reconnexion).

Lorsque j’évoque le “fantasme”, cela signifie que je suis dans l’illusion que demain n’apportera QUE des avantages et pas d’inconvénients; sans avoir résolu celui que je vis en ce moment!

Tout ce que tu fuis te poursuit, ce à quoi tu fais face s’efface

Tout ce que tu réprimes s’imprime

Ce à quoi tu résistes persiste

Comment sortir de mon impasse alors ?

Si tout ce que j’ai essayé jusqu’à présent ne touche que la surface ou les conséquences d’un truc plus profond, comment faire pour remonter à la source et bouger mes codes ? J’ai beau le comprendre avec ma tête, cela ne change rien dans ma vie.

Et bien, je te répondrai que tu viens de donner la réponse ! 

Rien ne bougera si tu continues à ne le comprendre qu’avec ta tête 😕  

Nous ne sommes pas des gigots à couper en tranches pour ne choisir qu’une partie, surtout et spécifiquement lorsque tu as un fonctionnement hypersensible (où le cognitif et l’émotionnel sont hyper interconnectés et ultra rapide !)

Il n’y a pas de passé ou de futur, mais des sélections émotionnelles selon tes croyances (conscientes ET inconscientes). Seul le présent existe (le reste n’est que création de l’esprit)

Tu sais déjà tout faire, résoudre tous les problèmes et tu n’as rien qui ne fonctionne pas en toi ! Tu as déjà tout vécu aussi. Tu es déjà un vainqueur … et la vie que tu es n’a pas à mériter quoi que ce soit.

Ce qui te sépare de toi :

Si,  

  • Tu ne reconnais pas que tu sais faire
  • Tu ne reconnais pas ta propre valeur, ta propre essence, ta propre capacité à briller tel-le que tu es.
  • Tu n’imagines pas que ce qui t’anime naturellement est à mettre au centre de ta vie.
  • Tu ne te rends pas compte à quel point tu rejettes des parties de toi
  • Tu ne prends pas la mesure que ce qui pousse à l’intérieur cherche à s’exprimer et à briller pour exister, tout simplement.
  • Tu ne donnes pas crédit à tes élans purement créatif
  • Tu ne reconnais pas que tu as toujours fait de ton mieux
  • Tu rêverais d’être acceptée comme tu es, mais tu ne te montres pas tel que tu es vraiment
  • Tu ne vis pas authentiquement* même si tu crois y tendre
  • Tu voudrais être aimé-e, mais tu ne t’aimes pas (entièrement, avec TOUT ce que tu es)
  • Tu voudrais la paix, mais tu es en guerre 

(liste non exhaustive)

*racine authentikos : reconnu par sa propre autorité

Alors,

tu es divisé-e intérieurement et ton taf sera de LE reconnaître (mental+émotionnel+corps = l’équipe qui gagne) pour te libérer de ces illusions et te choisir en entier (avec les bons et les moins bons côtés) !

Tout est lié en soi et notre fonctionnement ne peut être séparé pour réparer un problème après l’autre. 

Parenthèse illustrante ; C’est le job, pour le comprendre mieux, du corps calleux entre les 2 hémisphères cérébraux. Séparer le cerveau droit en “le poète” et le gauche “le comptable” est imagé et simplifié. Ils bossent ensemble ET le traducteur (celui qui bosse le plus pour la paix des méninges – 😉 ) est le corps calleux : le pont, la 3ème voie, le pacificateur, l’unificateur. (Je ferme la parenthèse) 

Et comment fait-on concrètement ?

Tout d’abord :

  • On prend le temps de se demander si on a vraiment envie de se dé-couvrir et de faire sa connaissance autrement. On accepte alors l’idée de ne plus se contraindre à être juste ou prioritairement “ce qui est attendu de MOI” (pour être plus juste, “ce que je crois qui est attendu de moi)
  • On touche, au fond de son coeur, sa vérité intérieure et on respire à grand poumon ses plus grands rêves en se demandant si il n’est pas temps de se choisir vraiment et de marcher avec et vers eux pour en faire concrètement une réalité.
  • On dépose toutes les bonnes excuses, qui ne sont que des peurs, que l’on prend le temps de regarder dans les yeux et on prend la décision qu’elles ne définiront plus notre existence !
  • On se regarde dans le miroir quelques minutes, droit dans les yeux, en se faisant la promesse de se retrouver et de ne plus jamais s’abandonner, quel qu’en soit le prix.
  • On est prêt à sortir de chez soi, sortir de cet endroit où tout s’est figé, avec la sensation interne d’aller à la rencontre de toutes les parties de SOI, au travers tous les temps pour tomber les masques et participer enfin à une vie en mouvement, pour faire sa part et devenir qui l’on est vraiment. C’est un pacte qui nous engage parce que c’est maintenant !

Pour quoi en vérité – quel est la cible, l’objectif ? 

Sortir de l’illusion ! (t’as vu Matrix ? – pilule bleue ou rouge ?)

Voilà que j’arrive à la fin de mon message rempli d’espoir et d’encouragement pour toi qui le lis.

 

Et je réponds à la question précédemment posée : “qui suis-je pour ?” 

Je suis sortie de mon illusion il y a quelques longs mois et je me suis choisie.

J’ai cheminé et j’ai créé LA VIE désirée en traversant ce qui me bouchait la vue.

J’ai compris que ma Haute Sensibilité était le plus merveilleux cadeau reçu et je l’ai mise à l’honneur pour faire ce que j’aime le plus au monde : accompagner d’autres “chercheurs de sens” sur le même chemin !

J’ai compris que le hasard n’existait pas et pu relier, créé des ponts et matérialisé 2 passions qui me paraissaient pourtant séparées en une seule activité : les langues (interprétariat/traduction) – la psycho (et thérapie) pour marier harmonieusement l’ensemble “à ma manière”, avec, en expertise singulière de connaître en profondeur les “profils A-typiques” Hautement Sensibles.

Last but not least, j’ai eu une troisième vie (professionnelle) qui concernait mon frein n°1 : la valeur “argent” en travaillant 8 années en ventes directes et (psycho)formatrices de commerciaux. 

Je le cite là, parce que, pour les plus pragmatiques d’entre nous, rêver et aller cheminer au creux de ce qui vibre en nous, vision “spirituelle”, ne veut certainement pas dire se séparer de la partie matérielle et terre-à-terre; que du contraire !! Lorsqu’on traverse nos illusions, nous comprenons que l’unification passe par le monde du ET ! 

Spirituel ET matériel !

Traduction pour moi : je choisis de vivre mes rêves ET d’être magnifiquement payée pour cela ! 

Ça, c’est MON résultat atteint ! Ni plus, ni moins ….. juste.

 

Et maintenant ….

Si tu te dis : “Ok, je suis prêt-e, j’ai la trouille, mais je suis prêt-e !”

Voilà ce que je te propose,

Prenons rdv ensemble, pour vérifier si, déjà, celle qui te parle existe vraiment 🙂 (c’est du vécu) et pour faire un max de clarté sur là où tu en es en ce jour ! 

Mon programme accompagné “ReconneXion”- spécial Etre Hautement/Hyper Sensible” en quête de retrouvailles et d’unification, visite, de manière profonde, poussée, joyeuse aussi, tous les étages, étape par étape, pour descendre encordé et sécure, ce que tu ne PEUX voir toi-même puisque nous parlons bien de ta “face aveugle”

L’ouverture du prochain voyage est pour la rentrée (mois où tout est permis) et il y a 10/15 places maxi pour ce prochain départ. 

A toi de jouer !

Pour prendre rdv et candidater : c’est par ici !

➡️ JE CANDIDATE, JE SUIS PRET-E !   ⬅️ (Clic & connect 😉 )

Authentiquement, Lara.

 

Peut-on se tromper de rêve ?

La meilleure manière de se tromper de rêve,

c’est de ne pas oser le vivre !

L.G